Mvetkora : now on your favorite platform

Mvetkora is a very original musical experience : the unique fusion of mvet and kora traditions from central and western Africa, into contemporary aesthetics. This enchanting journey from Fang country to Mandigo world is performed by the fabulous creators Sally Nyolo and Djeli Moussa Diawara, two of the finest international talents from Cameroon and Guinea.

Mvetkora_onWebStoresGet your album now, on :

iTunes/AppleMusic — Amazon — Google Play
Tidal — Shazam — Groove (Xbox, Microsoft…)
Spotify —Napster/Rhapsody — Deezer

and many other platforms
all around the world…

And you can follow the artists on : https://www.facebook.com/mvetkora

Faire part — MVETKORA — 5 septembre 2016

Préparez-vous à trinquer ! Le nouveau né MVETKORA va enfin voir le jour après une longue gestation. On a rendez-vous avec la sage femme le 05 septembre 2016 ! Accueillez-le avec beaucoup d’amour, de solidarité, de bienveillance et de mélomanie !

Mvetkora est ce projet évident et pourtant impensable de faire se rencontrer les univers de l’Afrique centrale et de l’Afrique mandingue. Avec Djeli Moussa Diawara en compagnon de route pour cette traversée inédite, on a rendu visite à des personnages mythiques qui ont écrit les histoires d’Afrique. Avec le mvet et la kora, comme à l’époque où ces instruments étaient les maîtres des cérémonies, on a trouvé un son et un ton en commun pour se dire, se ré-approprier et se réinventer nos histoires.

On fait donc une première sortie de l’album le 5 septembre sur les principales plateformes de distribution musicale en ligne (iTunes, Tidal, Spotify, Deezer, Amazon, Fnac, etc.), partout dans le monde. Maintenant, c’est à  vous de jouer ! Faites écho, procurez-vous le, régalez-vous… et montrez-moi comment vous aimez !

Dirigeantes n°1 : Sally Nyolo et 50 DG qui comptent au Congo

Le site de Dirigeantes vient d’être mis en ligne, avec la première édition du magazine et les premiers rassemblements de femmes dirigeantes en Afrique. Quelques mots de la marraine Sally Nyolo lors de la réunion 4D, à Pointe Noire (Congo)  :

“La déclaration de Philadelphie dit que le travail n’est pas une marchandise. La liberté d’association est un droit. La pauvreté est un danger pour l’humanité et la lutte contre la pauvreté un devoir pour tous. Tous les êtres humains ont le droit de poursuivre leurs rêves et d’avoir un travail décent.

Pourtant le travail des femmes a besoin d’être renforcé, notamment celui l’entreprenariat
féminin. Qui sont les femmes-entrepreneur ? Elles assurent souvent 60 % du bien-être de la IMG_5569famille. Elles entreprennent surtout entre 20 et 35 ans. Elles restent célibataires plus longtemps que les autres. 61% sont dans le commerce, 31% dans les services. Et 84% d’entre elles entreprennent sur un fond propre. Elles ne s’enrichissent souvent que pour la famille. Et elles sont confrontées à des difficultés particulières pour le financement de l’entreprise, pour la propriété du terrain. Elles subissent le harcèlement au travail, les violences domestiques. Le manque de confiance envers les femmes sont autant de freins à ces forces d’initiative et d’innovation.

Il faut donc promouvoir la figure de la femme entrepreneur. Aider ces femmes à démarrer leur
activité et soutenir cet entrepreneuriat féminin. Au Congo, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, à Madagascar et en France, les rendez-vous sont pris avec Dirigeantes, pour nous réunir et soutenir ces femmes chef d’entreprise. Des actions ont été faites récemment au Bénin, en Ouganda, en Tanzanie, au Kenya et en Egypte avec des guides pratiques comme “Aller De l’Avant”, qui peut être utilisé dans l’accompagnement des femmes au Congo et peut être traduit dans les langues nationales.

De nombreuses autres actions sont possibles. Le BIT a l’expertise technique et l’expérience internationale, mais il lui faut un réseau de formateurs pour pouvoir transmettre et développer des compétences, faire du coaching, les aider à faire des business plan avant de se projeter. La chambre de commerce ou les organisations patronales peuvent le faire. Les femmes doivent aussi être solidaires en créant une association de femmes chefs d’entreprise, comme l’association des femmes juristes qui existe depuis 30 ans. 

Il est important aussi d’avoir un Ministère en charge de la parité, qui veille au développement des entreprises avec une répartition plus équitable des ressources et des responsabilités. Il faut adapter les lois pour alléger le système fiscal. Il faut prendre des mesures de lutte contre l’exclusion bancaire. On doit pouvoir garantir l’autonomie de la femme pour ses projets.

Elles ont aussi un rôle à jouer dans le réinvestissement dans le secteur agricole. Il faudrait les aider à sécuriser les rythmes de production et les chaînes de distribution tout comme leurs projets dans l’industrie agro-alimentaire. Il faut changer les mentalités comme les comportements dans la production agricole.

L’objectif est de transformer le monde en développant un entreprenariat conscient des problèmes qui nous entourent et prêt à relever les défis que pose l’esprit d’un développement durable. Tout le monde naît avec un talent. Le monde a à gagner si les femmes ont les mains libres.“

(Sally Nyolo, Dirigeantes, n°1, mars 2016)
www.lesdirigeantes.com
www.ia-rse.com

“Kodji Dala“ video : an original beti and mandigo “sodade“

The song “Kodji Dala” is about nostalgia, desire, need… In this piece of MVETKORA album, Djeli Moussa Diawara and Sally Nyolo speak of man’s relationship with the nature, with the elements : sun, earth, water, wind, trees …  “We become like the leaves, who live with secular entities, the trees, that regenerates them by the memory. As long as the tree is alive, the leaves are renewed. We the people, are the leaves of the tree.“

Just as in the music, the clip made by our friend Valérie Caudron is based on a collage of nature souvenirs of Sally Nyolo and a few artistic shots of Uwe Ommer and Yorick Deubkidesign.

Click the image below or copy the link : https://www.reverbnation.com/artist/video/14343904

Kodji Dala_Clip_Cover

Produced by Sally Nyolo, the MVETKORA project is a unique association of Mandingo and Beti strings (kora played by Djeli Moussa Diawara and mvet by Sally Nyolo), with the collaboration of Christophe Mareschal’s drums and the very mystic soundscapes by the multi-grammy awards winner James Sanger.

Follow MVETKORA at : https://www.facebook.com/mvetkora
The album will be released in spring 2016.
The show is available for booking. Write to us at akaman@free.fr.

Un projet d’académie porté jusqu’au FMI

La directrice du FMI et les femmes leader au Cameroun (Douala, 9/1/16)

IMG_0520_LR_LR

Présentation du projet à la presse (Douala, 9/1/16)

Le 9 janvier 2016, l’artiste musicienne Sally Nyolo était invitée par le Ministère des Finances camerounais, pour participer à un déjeuner de travail avec la directrice du FMI, Mme Christine Lagarde et les femmes leader de la société civile, du monde politique et économique camerounais. Lors de cette réunion à l’hôtel Pullman de Douala et à l’occasion de la conférence de presse qui a suivi, Sally y a défendu son projet d’académie d’arts à Campo.

La région de Campo — frontalière de la Guinée Equatoriale et d’une immense réserve naturelle, le Parc National de Campo Ma’an —, est un site naturel, touristique et culturel qui représente un enjeu majeur pour elle. Dans un contexte annonçant de profondes transformation de cette région, la démarche de Sally Nyolo est d’y implanter des écoles d’art associant en priorité les populations locales démunies et permettant de promouvoir à la fois l’éco-tourisme, l’accès à l’art pour tous, la gratuité pour les enfants, l’intégration des femmes dans la culture traditionnelle, le développement de métiers de la culture et du tourisme. Ce projet articulera des partenaires institutionnels, associatifs et entrepreneuriaux locaux et internationaux, visant à faire circuler les savoirs du monde culturel, à transmettre et inventer des métiers de l’art et d’un développement durable.

Rendez-vous en 2016 !!!!


Merci aux fans qui de très proche ou de très loin nous réchauffent le coeur et me donnent la force pour avancer.
Merci aux musiciens pour le partage de tous ces instants magiques…
Merci à tous les amis qui accompagnent cette passion musicale.
Merci à tous les professionnels de la musique, managers, promoteurs, programmateurs, organisateurs, bénévoles des festivals, techniciens, maisons de disques, à tous les militants des organisations qui luttent pour les droits des artistes !
Merci à tous les journalistes, bloggers et commentateurs experts pour leurs retours d’expérience musicale et leur soutien.
Merci à tous d’être ensemble, pour la vie ou pour de courts bouts de chemin…
Merci à 2015 et… rendez-vous en 2016 !

Les parisiens et les meilleurs amis, venus de loin, seront avec nous dès le 6 janvier pour se réchauffer autour d’un bon son et fêter la nouvelle année, en même temps que mes 20 ans de carrière. Ça sera au Réservoir: eentrée libre et restauration possible sur place. Venez juste !
Plus d’infos => Sally fête ses 20 ans !

Sally fête ses 20 ans

Le 6 janvier 2016,
au Réservoir

À l’occasion de ses 20 ans de carrière solo, Sally Nyolo nous présentera sa nouvelle création, en duo avec Djeli Moussa Diawara : MVETKORA. Au-delà du parcours de l’artiste, cette soirée exceptionnelle sera l’occasion de replonger dans l’intense histoire des musiques africaines à Paris.

Photo : Yorick Deukbidesign-fotografik

En tant que rare femme joueuse de mvet, elle va nous emporter tout au long de la soirée dans Sally Nyolo & Mvetses souvenirs, ses rencontres artistiques et va reprendre ses plus grands succès. Elle nous fera également découvrir en avant-première MVETKORA, le duo extraordinaire qu’elle vient de réaliser avec Djeli Moussa Diawara : une rencontre du mvet et de la kora, nous entraînant entre forêt et Sahel, du pays fang
à l’univers mandingue.

En tant que femme-artiste, elle rendra hommage, avec ses invités, à une autre grande dame de la musique et de la scène parisienne : Terry Moïse, la chanteuse afro-américaine disparue en mai 2013.

Ses choix artistiques et de production, son identité forte doublée d’une grande ouverture musicale l’ont conduite à enrichir une oeuvre à la croisée du jazz, du bikutsi, de l’afro-folk, du reggae, de la chanson… et maintenant, de la musique  mandingue !

Le 6 janvier 2016, à 20h00, au Réservoir
16 rue de la Forge Royale – Paris 11e
01 43 56 39 60 – lereservoir@wanadoo.fr
ENTREE LIBRE

Contact promo : akaman@free.fr
Informations et contenus musicaux : www.afrisson.com/Sally-Nyolo-750.html
Suivre les actualités de MVETKORA : www.facebook.com/mvetkora

MVETKORA : Djeli Moussa Diawara & Sally Nyolo

MVETKORA

Photo : Yorick Deukbidesign-fotografik

MVETKORA is the upcoming project of album & show by Sally Nyolo & Djeli Moussa Diawara.
A unique and enchanting journey, from Fang country to Mandingo empire.

MVETKORA is the original meeting of 2 ancient african strings, from Sahel and Rainforest, from Cameroon and Guinea, from Mandingo and Beti traditions, through the collaboration of Sally Nyolo & Djeli Moussa Diawara.

Come and follow us on Facebook :
https://www.facebook.com/mvetkora